Le CDD, c’est bien pratique !

Week-end chez ma mère. Retour pour quelques jours dans la ville de mon enfance. Sur sa table de salon, je suis tombée sur une petite gazette « citoyenne » distribuée gratuitement dans les boîtes aux lettres. C’est fort intéressant. Des informations pratiques, des conseils.

J’apprends que la Ville a décidé de ne pas renouveler le contrat de la nana, responsable de la culture, celle qui trouve des idées pour donner vie à la ville, programme des événements culturels. Ah bon ?!
Ca m’intéresse ! Je cherche, je me renseigne, j’essaie de comprendre.

Elle était à ce poste depuis 2017. Elle a eu le temps de montrer ce dont elle était capable.
Changement de Mairie en 2020. Incompatibilités au niveau couleurs politiques ? Je ne sais pas.
Réduction de budget ? Possible. Moi, ça me met toujours en colère les économies sur la Culture, l’Enseignement et la Santé.
Pour un monde meilleur, il faut privilégier la Culture, donner à réfléchir aux gens.
Mais bon, j’extrapole, ce n’est peut-être pas une réduction de budget.
Est-ce que la Mairie n’était pas contente de ses programmations, de ses choix culturels ? Peut-être. Mais pourquoi ça ne se discute pas ? Est-ce que ça a été discuté ?

En tout cas, si j’ai bien compris mais j’ai peut-être mal compris, les Elus n’ont pas souhaité renouveler son CDD sans donner de raison.
Je trouve ça dégueulasse. On te prend, on te jette sans se soucier de ce que tu es, de ce que tu vis.

Je pense à cette nana, je ne sais pas ce qu’elle a dans la tête, je ne sais pas comment elle vit ça mais j’essaie de me mettre à sa place, je trouve ça profondément humiliant de ne pas savoir pourquoi son contrat n’a pas été renouvelé. Je me dis qu’elle avait besoin de ce poste, qu’elle comptait dessus pour payer les études de ses enfants, etc et on la dégage sans scrupule.

Du coup, j’ai pensé à mes jeunes petites collègues de l’hôpital. J’ai écrit à l’une d’entre elles pour avoir des précisions en lui disant que j’allais écrire quelque chose. Elle m’a remerciée.
Elle m’a dit que ce qui lui faisait le plus mal, c’était le manque de considération.
Moi, quand j’ai commencé à travailler en 1986, on était embauché un an stagiaire puis après, on passait titulaire avec une prime chaque année. Aujourd’hui, on ne titularise pour ainsi dire plus. Je suis partie, il y a deux ans, il y a une orthophoniste, la seule qui restait qui demandait sa titularisation alors qu’elle travaillait déjà depuis plusieurs années, elle n’est toujours pas titularisée et donc n’a pas de prime. J’ai des collègues qui sont en CDD depuis trois ans. En CDD. Dans le service public !!! Elles peuvent dégager à tout moment.

Dans les petites boîtes, chez les petits artisans, le CDD, je peux sans doute l’admettre. Mais dans une mairie, dans le service public, j’ai un peu plus de mal à l’accepter. J’ai vraiment beaucoup de mal. Je trouve ça tellement dégueulasse de disposer des gens comme ça, sans état d’âme.

Alors, évidemment quand, après ma lecture de la petite gazette, je vois des gens qui tractent avec des sourires béats pour défendre une politique où l’humain n’a pas de place, bah je ressemble à Carmen Cru, c’est normal.
Le mieux, je retourne à mes narcisses, à mon jardin.  

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s