Une émission en direct, aïe !

Dans Mémoires de Guerre, il y avait les chroniques publiées chaque jour sur Facebook mais il y avait aussi du off, du plus intime, un peu de confession.

Hier, nous avons eu la chance, Jak et moi d’être reçus à l’émission « La Plume au Bec » où nous avons pu parler de notre travail. Ce fut un moment fort agréable.

Aujourd’hui, je vais vous parler un peu du off. Du backstage.

L’émission devait être enregistrée le 14 mai mais le mardi 11 mai, Jak a été prévenu que l’enregistrement ne pouvait avoir lieu et que du coup, ce serait en direct, le vendredi, 21 mai.

QUOOOOOIIIII ? Euh, ça, c’est moi en panique totale, le mardi. Ce mardi-là, tout ce que j’avais essayé de mettre en place, avait foiré. J’avais voulu décaler un rendez-vous pour finir plus tôt, le patient n’avait pas écouté ses messages. Je comptais sur la femme de ménage pour pouvoir recevoir correctement mes petits, elle n’avait pas pu venir pour une raison très valable. Rhaaaaaa, j’ai horreur quand ça ne va pas comme je l’ai décidé. J’étais d’une humeur terrible. Complètement nouée. Peut-être que je suis un peu capricieuse. Peut-être. Mais j’ai le droit !!!!

En attendant, voilà, on va être obligé de faire du direct. Jak, la zénitude incarnée, essaie de me rassurer :

  • Mais ça va bien se passer !
  • Nanmé une fois, j’étais interviewée par une journaliste de France Bleue Normandie pour l’action des Orthophonistes « un bébé, un livre » bah heureusement que c’était enregistré parce que j’ai fait une phrase où j’avais oublié de mettre le verbe !!!! Elle ne voulait rien dire ma phrase !
  • Ca va bien se passer…
  • Et grrrr et grrr. Ca, c’est moi qui râle.

Au bout d’un moment, Jak : Si tu veux, on annule. On peut annuler.

Evidemment : non, non ! Mais….
Mais tais-toi donc, tu nous soules !

Le temps passe un peu. Je passe un super week-end avec mon grand et sa « fiancée ».

Mardi de cette semaine, je commence à faire des insomnies. La nuit de mardi, la nuit de mercredi.

Je suis en formation en visio. La formatrice est top. Passionnée, bienveillante et hyper calée. La formation est très intéressante.

Jeudi, à un moment, elle dit : bah, tiens, Martine, pour te réveiller, est-ce que tu peux nous lire le texte sans les distracteurs ?

  • Hein, quoi ?

Panique à bord. Blanc !

  • Vas-y, tu peux lire le texte ?!
  • Euh, oui mais c’est quoi les distracteurs ?!

Et voilà, panique, je ne comprends plus rien. En fait, si j’avais regardé le texte, j’aurais vu tout de suite quels étaient les mots distracteurs !

Aïe, aïe, mais comment je vais faire vendredi, si je ne comprends pas les questions ?!

Vendredi après-midi, je me suis dit : ah non mais tu ne peux pas aller à l’émission avec des ongles comme ça !
Bah oui, deux mois de confinement pour les esthéticiennes ! Mes ongles avaient évidemment poussé et c’était moche comme tout. J’ai mis du vernis sur le gel pour y remédier !!!

A l’émission, j’ai failli rire deux fois ! Cependant, je me suis très bien tenue !

L’une des jeunes intervieweuses pose une question à Jak. Très claire, la question ! Très bien articulée, parfaite. Sauf que mon pauvre Jak, il en a un peu perdu au niveau « oreilles » et quand l’interlocutrice a un masque, c’est plus dur encore pour lui. Nous aurions été dans notre cuisine, tous les deux, je l’aurais bien chambré ! Là, non ! Chuuuut !

L’autre moment où j’avais vraiment envie de rire c’est quand on a parlé de mon projet roman. Je racontais que le mari de l’une des femmes du roman allait la quitter. Là, je me suis souvenue de la soirée passée avec ma belle-sœur. Je lui racontais un peu le projet, je parlais du mari et je lui disais : ah non, mais c’est un connard, un gros connard !

Ma belle-sœur : oui, d’accord mais alors qu’est-ce que tu penses de cette femme qui l’a supporté pendant tant d’années ?

  • Ah mais, tu as raison, c’est une GOURDE ! Une vraie gourde !

Je précise : ces personnages, ce gros connard et cette gourde ne font pas partie de mes connaissances, je les ai inventés.

Finalement, tout s’est bien passé durant l’émission. Du bonheur.

Merci encore à toute l’équipe qui nous a accueillis ;

Et si jamais vous n’avez pas encore « Mémoires de Guerre », vous pouvez le commander dans une librairie ou sur ce site :

https://www.librinova.com/librairie/martine-gaurat-lemonnier/memoires-de-guerre?fbclid=IwAR06NBlbL3fzLwdxlN01WzhbBkhjnWwlquKE9MOx8DZlbx_S0MnwmXNlKqc

L’émission est là : https://youtu.be/dzqJVmB-8HU

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s