Le rire d’un enfant

Hier, je faisais un exercice avec un petit patient. Petit patient, bientôt 6 ans. Un exercice pour travailler la concentration, la coordination. Avec deux petits sacs en tissu à l’intérieur desquels, il y a du sable. Deux petits sacs tout légers. (cf Bal-A-Vis-X)

Nous étions assis l’un en face de l’autre. Chacun avait un sac d’abord dans sa main droite et devait le donner à la main gauche de l’autre tandis que simultanément, sa main gauche recevait le sac de l’autre.

Puis nous avons inversé : la main gauche donnait le sac à la main droite de l’autre. Je ne sais pas ce qu’il s’est passé mais au moment où il m’a donné le sac dans ma main droite, ma main a flanché et schpok, le sac est tombé sur ma chaussure, mon pied que j’avais contre le bureau. Schpok, un petit bruit sourd. Et le sac est resté en équilibre sur ma chaussure. Bien sagement.

Petit patient a éclaté de rire. Et il riait, riait, ne s’arrêtait plus de rire.

Que ça fait du bien d’entendre un enfant rire.

Il y a quinze jours, sa mère pleurait dans mon cabinet.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s