L’araignée au plafond

Hier, au moment où j’allais me coucher, malgré la lumière tamisée, j’aperçois un tout petit truc au plafond, à l’autre bout de la chambre. Je vais voir. Aaargh, une toute petite, petite araignée au plafond. Je dis à Jak qui est déjà couché : toi qui es grand, tu peux me la dégager s’il te plaît ?

Eh bah, vous allez avoir du mal à me croire parce que ce n’est pas son genre habituellement mais il n’a jamais voulu se relever. Jamais.

J’avais beau lui dire que l’araignée m’avait vue et qu’elle se ferait un malin plaisir de s’approcher de moi pendant mon sommeil et que j’allais l’avaler – beeeeerk – il n’en a eu rien à faire. Jak ne m’aime plus, tout est fini entre nous, je pense.

J’ai dormi sous les couvertures toute la nuit.

Ce matin, j’ai dit à Jak que j’avais un mauvais goût dans la bouche et que j’avais un truc collé sur les dents, histoire qu’il se culpabilise un peu. Ça n’a pas marché. Le 2 e confinement aura eu raison de nous, hélas.

Ceci est du vécu. Le premier confinement était du même genre mais on s’entendait mieux ; Jak était plus gentil.

Le premier confinement ? Tout est dans Mémoires de Guerre.

https://www.librinova.com/librairie/martine-gaurat-lemonnier/memoires-de-guerre?fbclid=IwAR1QaxNmukNqT8wGHgTdEmzlAluKHbr2Jw3TuwmDoBAEb6ZKOuxEAsjDjvw

Ou à commander chez les libraires.


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s